Interview Eric Rigaux : l'avenir d'Infiniti... en questions !

Croyez-nous, avec la nouvelle Q30, vous devriez voir de plus en plus d'Infiniti dans les rues. Eric Rigaux, directeur de la stratégie produit pour l'Europe, nous explique pourquoi ce modèle devrait faire un tabac. Il nous parle aussi des modèles à venir de la marque premium de l'alliance Renault-Nissan.


Quelle a été la période la plus passionnante du développement de la Q30 ?

J'ai la chance d'avoir été sur le projet depuis le début, il y a 4 ans. Je n'avais, à l'époque, encore aucune responsabilité pour l'Europe mais comme tout le monde j'ai tout de suite senti que ce modèle avait un coup de crayon absolument génial, à préserver obligatoirement. Dans la vie d'un projet, dès les premiers dessins, on sent si on va avoir un produit compliqué à lancer ou non. Ici, on a su directement que c'était prometteur.


Parlez-nous de la capacité de l'usine de Sunderland et du réseau de vente Infiniti, deux éléments qui importent énormément pour faire le succès de la Q30...

La Q30 est effectivement notre premier modèle produit en Europe, à Sunderland. Les délais de livraison sont donc plus courts pour les Européens, ce qui est important. Il faut compter 2 mois actuellement et le rendement de l'usine se positionne autour de 60.000 unités par an. Mais si les ventes flambent, nous pouvons augmenter ce ratio d'environ 30.000 voitures. Pour vendre plus, nous souhaitons naturellement aussi augmenter la taille de notre réseau de distribution. Beaucoup sont enthousiastes et nous recevons de nombreuses demandes de personnes qui souhaitent vendre nos véhicules donc nous sommes sur la bonne voie. En Belgique, une concession vient d'ouvrir à Liège, ce qui porte le nombre de nos centres de distribution à trois avec Bruxelles et Anvers. D'autres devraient également ouvrir leurs portes prochainement.


L'aventure Q30 vient de commencer mais vous avez récemment dévoilé la Q60 à Détroit. Les Européens auront-ils également droit à ce coupé 2 + 2 ?

Oui, la Q60 est également prévue pour l'Europe. Elle arrivera d'ici quelques mois, dans le courant de l'été. Sa plateforme est identique à celle de la Q50 mais a été modernisée. Chez nous, le panel de motorisations se composera du nouveau V6 3.0 biturbo VR de 405 ch ainsi que du 2.0 turbo de 211 ch qui équipe aussi les Q30 et Q50 (NDLR : deux moteurs essence donc). Le V6 existe également avec une puissance de 305 ch mais nous n'avons pas retenu cette version pour l'Europe. Notez enfin que nous lancerons prochainement le QX30, un crossover compact.

Découvrez également notre essai de la Q30.

Publié par
Maxime Pasture
Branché autant sur l'industrie que le sport auto, Maxime fait de sa passion son métier en exerçant comme journaliste indépendant pour diverses rédactions. Suivez-le également sur son blog : http://adrnalyn.wordpress.com.
Réagissez à cette publication

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Hot news, bons plans, concours...
Ne manquez rien d'Auto-Max.be !

Concours

Dernières publications